D’un papillon à une étoile

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Recherche : poéme mon étoile

Espérance

 

12 août 2007, assise sur un banc, ayant fait chou blanc pour me trouver une place à la terrasse d’un café, je me reprends à écrire.

J’ai dans la tête des restes d’envies que mes scrupules ont tués avant même leurs existence, pourtant elles ont la peau dure malgré la déception que m’inspire dorénavant, celui qui les a fait naître.

Je regarde les personnes autour de moi, beaucoup sont seules, comme moi, l’ennui guette en ce dimanche après-midi.Léger soleil, petit vent, ingrédients sympathiques pour une belle rencontre, mais je suis seule, c’est inquiétant, intriguant, détonnant.

Mais que fait cet homme bon sang !, celui que j’attends, je ne vais pas lui mâcher le boulot, tout faire à sa place, il faut que lui aussi refasse surface, me trouve.Je m’expose, je suis sortie de ma cachette, de mon studio, je n’en suis pas très loin il est vrai, et guère l’envie d’y retourner.

Alors, voilà, mon esprit vagabonde, mon stylo m’a fait accoucher d’un torrent de mots, de textes, de poèmes, ces bouts de moi que je sème ici et là, dans mon univers.

J’ai plein d’idées il est vrai, en ce moment mes textes sont un peu amers, ceux qui me lisent et me connaissent me le reproche un peu…mais je fais ce que je veux !.Souvent, pourtant, je fais le clown, utilise mon humour à des fins dérisoires, pour faire naître un sourire dans un regard.

J’ai beaucoup de pouvoir, de grandes responsabilités, je veux réussir ma vie, j’y ai tellement réfléchis, tellement pensé, que le tour de la question à été maintes fois abordé et élucidé.Pour la réflexion, j’ai de l’idée !, il n’y a que l’action qui me fait hésiter.La peur de me vautrer encore une fois, que l’on m’enlève ma candeur à trop de pourquoi.

Comme disait mon étoile, tu es pure dans un monde qui ne l’est pas, si tu ne penses pas à toi, personne ne le fera.Mon étoile, je pense à moi et il faut que je « t’oublie »un peu, toi.La barrière est haute pour le suivant, je vais être heureuse, je le sais, je le sens, j’ai envie de 7ème ciel et de rêves, d’idylle et d’enfants, je mérite tellement d’être heureuse, je me dois de connaître ces lendemains qui chantent couleur de miel…la suite à ma prochaine merveille.

Dans : Dialogues intérieurs...afin de mieux me connaître
Par didinem
Le 13 août, 2007
A 18:25
Commentaires : 0
 
 
 

o0° POuSsIèRe d'EtOiLe °0o |
Mission Akira |
Colombe22 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ETATS D'AMES
| POUSSIERES DE FEE
| Barnabe Book Blog